Mix générationnel

Le groupe Accor a défrayé la chronique en 2016, en lançant une instance composée de douze hommes et femmes de moins de 35 ans avec pour mission d’éclairer les travaux de la Direction, principalement sur les sujets digitaux.

Pernod Ricard, Adecco, Arval, Eiffage Construction, Macif ou encore SNCF s’y sont mis en mettant, pour la plupart, les jeunes à proximité du pouvoir. Pour quels résultats ? Difficile encore d’en mesurer l’impact réel. L’ensemble de ces initiatives partent toutes d’une bonne intuition : il est urgent pour les grands groupes de repenser leurs façons d’imaginer leur avenir et de décider autrement.